LE DESIR EST L'ESSENCE MEME DE L'HOMME

Une conférence de André Comte-Sponville qui aborde à la fois la vie professionnelle et personnelle pour comprendre ce qui "nous fait courir"

Pourquoi travaille-t-on?
Qu'est ce qui vous fait courir ? après quoi courrez vous ?
Après le travail ?
non, le travail n'est pas un but en soi, le travail est un moyen et le propre de tout moyen est de servir à autre chose qu'à lui-même.
Après la valeur morale ?
Non, le travail n'est pas une valeur morale c'est une valeur marchande : c'est pour cela qu'on vous paye
.....
Qu'est ce qui nous fait courir les uns et les autres ?
Ce n'est pas le travail
Ce n'est pas la morale
Ce n'est pas seulement l'argent, le salaire
Vous courez d'abord et surtout  après le bonheur

 

Pas le bonheur, pas le malheur: l'ennui
La vie oscille, comme un pendule, de la souffrance à l’ennui (Schopenhauer)
Selon ce penseur allemand, la souffrance est le fond de l’existence humaine : c’est souffrance d’exister provient du fait que l’homme, cette machine à désirer, est sans cesse déçu de ses satisfactions. Dès qu’un désir est satisfait, il vient d’autres désirs, qu’il faudra bien accomplir. C’est la Volonté de vivre, l’instinct autrement dit, qui nous fait désirer. Mais dès que l’on tue en nous le désir, c’est l’ennui qui pointe, le vide du coeur. Ainsi, l’homme est déchiré entre cette double menace, ce qui constitue une source certaine de son malheur.

 

Le désir est puissance (Spinoza)

 “Est bon ce que je désire : ce n’est parce que nous jugeons qu’une chose est bonne que nous la désirons, mais c’est parce que nous la désirons que nous la jugeons bonne”

L'amour est joie
Aimer, c'est se réjouir (Aristote) se réjouir de ce qui est

“L’amour est la Joie, accompagnée de l’idée d’une cause extérieure”(Spinoza)

Qu'est-ce qui motive les salariés ?
"Quest ce qui fait courir les salariés ?" Le désir est l'unique force motrice